Tout savoir sur la vidange de micro-station d’épuration

La vidange d’une micro-station est une opération consistant à retirer les boues qui se sont accumulées dans le premier compartiment, appelé aussi décanteur ou cuve de décantation. Faisant partie des dispositifs d’assainissement d’eaux usées, la micro-station d’épuration reçoit et traite les eaux vannes et les eaux grises. Ce sont les déchets ainsi que les matières solides contenus dedans qui s’assemblent pour former les boues au fond du décanteur. Les boues extraites seront recyclées et réutilisées dans le milieu agricole.

Pourquoi faut-il vidanger une micro-station d’épuration ?

D’après l’arrêté sorti le 7 septembre 2009 en France, les boues contenues dans les micro-stations d’épuration doivent être extraites une fois qu’elles atteignent 50 % du volume de la cuve de décantation. Cependant, de nombreux fabricants recommandent de vidanger une fois les 30 % atteints.

Vidanger une micro-station d’épuration relève, non seulement, du respect de l’autorité administrative, mais permet également de préserver l’environnement en limitant la pollution. En effet, quand les boues dépassent le niveau préconisé, elles peuvent se relâcher dans le milieu naturel. Leur évacuation permet aussi de maintenir la durabilité du système d’épuration.

Quand faut-il faire une vidange de micro-station ?

Pour connaître le bon moment pour vidanger la micro-station, la meilleure solution est de faire directement appel à des professionnels qualifiés dans ce domaine. Sachez que votre système d’épuration doit être entretenu régulièrement : tous les 6 ou 12 mois, ett ce, toujours par des professionnels. Donc, ils vérifieront l’état de votre installation et vous communiqueront les résultats de leurs analyses. Ce sera donc eux-mêmes qui vous indiqueront si la prochaine vidange est pour bientôt. Généralement, une vidange peut se faire sous un délai de 3 mois à 4 ans.

Qu’est-ce qu’une fréquence vidange théorique ?

La vidange théorique est la fréquence ayant été calculée en laboratoire lors de la conception de la micro-station. Elle indique ainsi quand les boues devront être évacuées. Toutefois, ces calculs se basent sur des données plutôt collectives qui ne correspondent pas forcément à celles présentes dans chaque foyer. De ce fait, la fréquence n’est pas toujours précise, mais reste approximative.

Qu’est-ce qu’une fréquence vidange réelle ?

En revanche, la vidange réelle représente directement la fréquence exacte. Dès que les boues dans la micro-station atteignent 30 % du volume de la cuve, la vidange doit avoir lieu. Et c’est en ce sens que l’entretien régulier du système d’assainissement est indispensable. Il vaut mieux du factuel que de l’approximatif.

Qu’est-ce qui entraîne la fréquence de la vidange ?

Différents éléments peuvent favoriser cette fréquence. Cela dépend en premier lieu du nombre d’occupants de la maison. Plus il y a d’occupants, plus il y a d’utilisation d’eau, et plus vite la cuve de décantation se remplit. Cela peut aussi être dû au type d’effluents domestiques déversés. Plus il y a de déchets ou de matières solides jetés, plus vite la cuve risque d’être bouchée. Et enfin, le type de la micro-station y joue également un grand rôle.

Que faut-il faire pour espacer les vidanges ?

D’après les causes de la fréquence de la vidange, il est possible d’éviter de déverser moins de matières solides avec les eaux usées. Cela contribuera énormément à espacer les vidanges. Par conséquent, il faut essayer de faire en sorte que les effluents déversés soient plus ou moins filtrés au niveau même de l’utilisation quotidienne de l’eau. Quand les eaux usées sont plus « de qualité », les déchets accumulés engendreront moins de boues. Il faut aussi bien choisir la taille, la marque ainsi que la capacité de la station d’épuration. Préférez celle de grande taille, de forte capacité et de marque reconnue pour un habitat ayant plusieurs occupants. Il faut également choisir une micro-station correspondant au type et à la fréquence d’utilisation de l’eau.