UNE TOITURE SUR MESURE

Un toit conforme aux normes doit être étanche, solide et résistant aux fortes variations de température. Le choix de la toiture et de la couverture ainsi que les techniques varient en fonction de l’emplacement de la maison. A titre d’exemple, le système de fixation d’un toit dans une région venteuse ne sera pas le même pour une maison située dans une localité au climat sec ou humide. Chaque composant, ainsi que le reste de la structure, doivent pouvoir résister à la force des vents violents et des tempêtes. Une charpente, qu’elle soit en bois ou en métal, doit être conçue intelligemment de manière à supporter des charges lourdes (le poids matériau de revêtement, de la neige, etc.).

Les premiers toits étaient des structures en chaume composées de paille, de branches, de feuilles ou de roseaux. Ils étaient généralement disposés en pente pour faciliter l’évacuation des eaux pluviales. Au fil des siècles, les techniques de construction ont été améliorées pour aboutir à des ouvrages plus solides. Certains matériaux (briques, pierres, métaux…) pouvant durer de nombreuses années ont également été introduits dans le domaine du bâtiment. De nos jours, il existe de nombreuses formes de revêtements  : l’ardoise, le zinc, la membrane d’étanchéité souple, etc. De nombreux propriétaires optent également pour des solutions écologiques comme la toiture végétalisée.

Redoubler de vigilance

Pour garantir la sûreté d’une toiture, il faut impérativement vérifier si la membrane et le solin sont appropriés pour la conception. Les couvreurs doivent également s’assurer que les produits utilisés sont compatibles entre eux (la plupart des mastics silicones ne peuvent pas être peints, la mousse pulvérisée et les produits en asphalte ne vont jamais ensemble, etc.).

Des configurations variées

Les formes de toitures qui ont la côte à l’heure actuelle :

  • Simple pente : un seul plan incliné. Idéal pour maximiser l’espace d’un côté, et pour améliorer les vues.
  • Double pente : un toit en pente de deux plans en pente qui se rencontrent à une crête supérieure avec un pignon soit à chaque extrémité.

  • Hip : une structure en pente avec des pentes sur les quatre côtés qui se rencontrent aux coins pour former des hanches, peut ou peut ne pas avoir une crête.

  • Mansardée : une option en croupe ou en pignon dans laquelle chaque plan est doublement incliné.

Pour vous aider dans vos projets de construction, mieux vaut faire appel à des techniciens et des artisans certifiés.

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *