Comment réaliser un passage dans un mur porteur

Un mur supporteur de charge est la garantie de l’intégrité structurelle d’une construction. La paroi transporte et distribue le poids du toit et des étages supérieurs vers le bas de la fondation.

D’où l’intérêt de prendre quelques précautions, si vous envisagez d’effectuer des travaux sur un mur porteur.

Voici comment procéder en 9 étapes si vous souhaitez vous-même réaliser un passage dans votre mur porteur :

  1. Avant d’effectuer tous travaux, déterminez si le mur est porteur de charge ou non. Vous trouverez de nombreux conseils sur internet ou dans des magazines spécialisés, mais en cas de doute, consultez un ingénieur en structure.

  2. Si le mur est porteur, un mur temporaire devra être construit en utilisant des plaques sur le sol et le plafond, avec des goujons inclinés pour supporter tout le poids des étages supérieurs.

  3. Enfoncez les goujons dans le mur temporaire jusqu’à ce qu’ils soient bien ajustés. Utilisez une perceuse et un tournevis pour fixer un renfort à travers les montants.

  4. Utilisez un niveau pour dessiner le contour de l’ouverture. Coupez la nouvelle ouverture à l’aide d’une scie alternative.

  5. Retirez le panneau mural et les goujons dans la zone de la nouvelle ouverture. Si nécessaire, remplissez l’espace supplémentaire avec des goujons.

  6. Installez les premiers goujons de chaque côté de l’ouverture, avec une fixation pour maintenir la plaque de fond de la nouvelle ouverture.

  7. Installez deux plaques de seuil dans le fond et fixez-les avec des vis.

  8. Créez un en-tête pour la nouvelle ouverture en utilisant deux planches avec un morceau de contreplaqué, pris en sandwich entre les deux avec l’adhésif de construction et des vis.

  9. Installez l’en-tête dans l’ouverture. Fixez les goujons de fixation supplémentaires à l’intérieur de l’ouverture pour que l’en-tête repose dessus.

  10. Fixez les goujons et le collecteur à l’aide de vis.

  11. Une fois l’en-tête mis en place, le mur temporaire peut être retiré

  12. Utilisez la scie alternative pour couper la cloison sèche de l’autre côté de l’ouverture.

  13. Retouchez la cloison sèche ou le plâtre autour de l’ouverture pour peaufiner les bords et les surfaces.

Attention : Ces conseils sont surtout destinés aux professionnels ou aux amateurs de bricolage vraiment chevronnés. Il est déconseillé au débutant d’engager des travaux de telle envergure, car cela pourrait porter atteinte à l’intégrité du bâtiment et à la sécurité des personnes.

Un ingénieur spécialisé dans la structure de bâtiment ou un architecte en bâtiment sont les meilleures personnes à consulter.

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *