Réparer les fondations, oui, c’est possible

Les fondations d’une maison ou d’un bâtiment peuvent se dégrader, s’effriter, se fissurer ou s’affaisser à cause des caprices du temps et de la nature du sol. Ce phénomène touche différents types de bâtiments allant des plus modernes aux plus anciens. Heureusement, il est possible de les réparer. Pour cela, il est nécessaire de contacter un professionnel étant donné que ces travaux demandent un certain savoir-faire technique et l’utilisation de produits spécifiques.

Les fissures, les principales causes de la dégradation des fondations

Les fissures peuvent se présenter sous plusieurs formes : fentes, cassures, ruptures murales, ouvertures… Quoi qu’il en soit, elles sont à l’origine de problèmes d’étanchéité et peuvent même entraîner l’effondrement intégral ou partiel d’un immeuble. Il est donc indispensable de les réparer le plus vite possible pour préserver la solidité et la stabilité d’un bâtiment ainsi que la sécurité de ses occupants.

Il existe deux types de fissures : les fissures actives et les fissures passives. Les fissures actives sont des fissures qui progressent en continu. Les fissures passives, en revanche, sont des fissures dont la taille n’évoluera pas. Elles sont donc sans danger pour la structure des murs. Une simple réparation suffit pour remédier au problème.

Comment reconnaître et différencier une fissure active d’une fissure passive ?

Le meilleur moyen de savoir si une fissure est active ou passive est de demander l’avis d’un spécialiste en réparation de fondations. Celui-ci sera en mesure de déterminer l’origine et la nature de la fissure. Muni d’un matériel professionnel, il réalisera un diagnostic précis. Par la suite, il vous transmettra un document complet dans lequel est mentionné la structure de votre bâtiment et les problèmes pouvant être à l’origine des fissures présentes sur les fondations.

Comment se déroule la réparation des fissures ?

La réparation des fissures dépend avant tout du type de la fissure et des caractéristiques techniques de la fondation. Les fissures passives étant différentes des fissures actives, les techniques de réparation ne sont, bien évidemment, pas les mêmes.

– La réparation d’une fissure passive

Comme cité plus haut, une fissure est dite passive lorsqu’elle est « mature », c’est-à-dire lorsque sa progression est terminée. Pour la réparer, les entreprises spécialisées comme Les Pro de La Fissure, située à Saint-Lambert-de-Lauzon, au Québec, utilisent différents produits comme le polyuréthane, l’époxy ou le coulis de ciment. Les deux premiers produits sont les matériaux les plus utilisés pour le colmatage de ce type de fissure.

Le polyuréthane est injecté via une pompe hydraulique à haute pression. Le produit pénétrera en profondeur dans tous les interstices de la fissure. Elle réagit avec l’eau et forme un gel ou une mousse extensible qui fera office de barrière contre l’infiltration de l’eau.

Contrairement au polyuréthane, qui est un produit rigide, l’époxy est une sorte de colle souple et flexible. En plus de boucher entièrement les fissures, ce produit sert à améliorer la stabilité et la résistance de la fondation. Il permet également de retarder l’apparition de nouvelles fissures. À noter que cette opération ne nécessite pas de travaux d’excavation et s’avère être une méthode peu onéreuse.

La réparation d’une fissure active

Petit rappel : une fissure active est, comme son nom l’indique, une fissure instable qui est toujours en activité. Elle continuera donc son chemin et ne s’arrêtera qu’après une opération de colmatage. Cette dernière doit être impérativement réalisée par un professionnel. D’une taille conséquente, elle fait plus de 1/8 de pouces d’épaisseur et requiert la mise en œuvre de deux techniques : l’injection d’une mousse de polyuréthane et l’application de renforts et d’ancrages. Dans certains cas, ces 2 méthodes ne suffisent pas et une opération d’imperméabilisation est également à prévoir afin d’augmenter la résistance des fondations aux changements climatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *