Toiture-terrasse : le choix n°1 en été

La toiture-terrasse est le choix idéal pour les maisons contemporaines. Néanmoins, celle-ci a besoin d’un système d’étanchéité bien différent de celui des toits à pente classiques. Toutefois, un toit-terrasse reste indubitablement plus esthétique. Mise en œuvre de l’étanchéité du toit-terrasse, différents revêtements et solutions, prix de l’étanchéité, découvrez-les ci-dessous.

Généralité

Le toit-terrasse est un toit plat avec un système d’évacuation des eaux de pluie différent de celui d’un toit à versant.
Avec ce type d’installation, la pente est à environ 2 %, ce qui signifie un débit plus faible par rapport à l’évacuation de l’eau comparé à un toit en pente.

Par ailleurs, il est à noter que la toiture-végétalisée est cernée soit par un acrotère, soit par d’autres murs périphériques, ce qui empêche l’eau de couler naturellement. Il faudra donc mettre en place un système d’évacuation afin d’éviter que celle-ci n’accélère le vieillissement du revêtement étanche.

En effet, en s’infiltrant dans les matériaux, l’eau rendra votre intérieur humide, provoquant l’apparition de moisissures et de champignons et à long terme, réduit considérablement l’efficacité de l’isolation thermique de votre maison.
Attention, ce type de travaux est à confier à un spécialiste en conception de toiture et d’étanchéité.

Les matériaux d’étanchéité d’une toiture-terrasse

Il existe plusieurs types de matériaux pour couvrir une toiture-terrasse : le bitume, les membranes synthétiques et l’étanchéité liquide.

• La chape de bitume (roofing)
L’étanchéité bitumineuse est fort appréciée pour sa facilité de mise en œuvre et son prix.
Vendu sous forme de rouleaux, le bitume est confectionné à partir de pétrole et contient une armature en polyester ou en voile de verre.
Le bitume SBS est à distinguer du bitume APP. En effet, le bitume SBS (styrène butadiène styrène) contient un élastomère rappelant le caoutchouc et offre une grande adhérence, mais est sensible aux UV.
Par contre, le bitume APP (polypropylène tactique) contient un plastomère qui lui confère une grande souplesse et une bonne résistance aux UV.

• La membrane synthétique
Parmi les différentes membranes synthétiques pour toitures, il existe l’EPDM et le PVC.
L’EPDM (éthylène-propylène-diène monomère) est un caoutchouc synthétique commercialisé sous forme de rouleaux, réputé pour sa grande longévité (jusqu’à 40 ans) et sa souplesse.
Cette membrane résiste bien face à la température et aux rayons UV. D’ailleurs, il est facile à réparer et nécessite peu d’entretien. Le PVC est également utilisé sous forme de membrane étanche en rouleaux. Il a l’avantage d’être très léger et souple.

• L’étanchéité liquide
Le système d’étanchéité liquide (SEL) est un produit à base de résines synthétiques. Très résistant, il permet d’épouser les formes complexes et ne nécessite pas de joint.

La structure d’un toit-terrasse

Une toiture-terrasse est constituée d’un certain nombre de couches superposées.

• L’écran pare-vapeur : posé sur un support, le pare-vapeur évite à la vapeur d’eau présente dans votre maison de traverser la paroi et de stagner dans l’isolant. Il existe sous différentes formes : feutre bituminé ou feuilles d’aluminium ;

• L’isolant thermique : le toit-terrasse doit être capable de protéger votre maison de la pluie et assurer une bonne isolation thermique. Sous forme de panneaux, l’isolant peut être en laine de verre, en polystyrène expansé, en mousse polyuréthane ou encore en verre cellulaire ;

• L’écran d’indépendance : ce voile de verre sert à éviter au revêtement d’étanchéité l’adhérence de son support et ainsi d’éviter la transmission des contraintes mécaniques ;

• Le revêtement d’étanchéité : membrane EPDM, bitume SBS ou APP, résine ou en PVC ;

• La couche de protection : le revêtement d’étanchéité peut être recouvert par de graviers, de dalles ou de végétaux, afin d’être maintenu en place. Il est même possible d’opter pour une chape de bitume contre la grêle ou les UV.