Focus sur le terrassement

L’un des aspects les plus importants dans les travaux de fondation est la détermination du volume et la nature du terrassement nécessaire pour aplanir le terrain.

Les travaux de terrassement comprennent l’excavation de matériaux de terre existants et le placement de matériaux de remblai requis pour égaliser les surfaces.

Les travaux consistent généralement à aplanir une surface de construction afin d’obtenir une fondation stable et durable. Au-delà du déblai et du remblai, les travaux comportent :

  • Le forage : C’est une opération particulière de creusement consistant à réaliser un trou de section quasi-constante.

  • L’épandage : Il s’agit d’une opération qui consiste à étendre des terres en les répartissant sur une surface donnée.

  • Le compactage : Il consiste à augmenter la densité apparente d’un sol par tassements successifs.

  • Le tranchage : L’opération consiste à réaliser une excavation longitudinale (tranchée) généralement de section rectangulaire.

Comment ça se passe réellement ?

  • Les travaux préliminaires

En fonction du chantier, il est probable que des constructions ou de canalisations enfouies soient présents sur le terrain. Il est alors indispensable de procéder à leur démolition.

Dans ce cas, les normes imposent que les murs soient arasés à la hauteur du sol et que les caves existantes soient comblées avec les débris de la démolition. Il en est de même pour les arbres encombrants, afin de dégager l’espace nécessaire à la nouvelle construction.

Une fois ces opérations terminées, l’installation du chantier peut débuter. Elle comprend notamment : la détermination des itinéraires des engins, l’installation des fléchages, l’aménagement des infrastructures pour le personnel, la mise en place des zones de stockages…

La plupart du temps, la nappe phréatique et peu profonde au niveau du terrain, dans ce cas, le drainage des eaux souterraines s’avère aussi nécessaire.

  • L’exécution des travaux

L’exécution de tous travaux de terrassement est précédée par un piquetage, une délimitation du terrain. À l’aide de piquets, le géomètre détermine les limites exactes du chantier. Il prélève aussi les points de niveau qui nécessitent un besoin de terrassement. Ainsi, il pourra établir un plan topographique du chantier.

Les terrassements s’effectuent en général dans des circonstances difficiles, ce qui nécessite des précautions particulières. Par exemple, le terrassement en milieu urbain, où la présence de nombreux bâtiments et infrastructures pratiquement accolés, gêne considérablement le bon déroulement du chantier.

La réalisation d’une excavation est également une affaire délicate, le creusement d’une fouille, au-delà d’une certaine profondeur, peut s’avérer critique, car les parois risquent de s’effondrer.

Afin d’être sûr de réaliser des travaux suivant les normes, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel.

Un commentaire Ajoutez les votres
  1. ah donc! vous m’apprenez des choses, il y a donc une réelle différence en le terrassement de terrain (la prépa de construction) et la fabrication de terrasse extérieure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *