Étapes de travaux de terrassement

Le terrassement est une étape importante dans un chantier de gros-œuvre. Il précède les travaux de fondation et de construction. A l’aide d’engins performants, le terrassier a pour principale mission de préparer le terrain afin que celui-ci ne présente aucun risque de glissement, de tassement ou encore d’affaissement. Mais pour réaliser des travaux de terrassement dans les règles de l’art, certaines étapes sont primordiales.

Le piquetage du terrain

Le piquetage sert à déterminer la zone à terrasser. La pose des bornes est réalisée par un géomètre. Cette opération d’arpentage permet de délimiter les bâtiments, les canalisations et les portails. Elle va en général durer 2 à 3 heures et va dépendre en majeure partie de la topographie et de la structure du terrain. Cependant, il ne faut pas confondre piquetage et bornage. Le premier terme se traduite par une localisation des différents éléments de construction, tandis que le bornage désigne une limite entre deux propriétés à l’aide de bornes.

La mise en place du système d’évacuation d’eau

Cette seconde étape d’un chantier de terrassement consiste en la création d’un système d’évacuation d’eau dans le sous-sol. Pour pallier les ruissellements des eaux de pluie, le terrassier crée une pente de 5 % minimum, limitée par un canal bétonné en bout de terrain. La pose de drains et de regards assure l’évacuation des excès d’eau. Ces mesures permettent à la fois de garantir la stabilité du sol et d’éviter les éventuelles infiltrations d’eau dans les fondations.

La pose de film géotextile

Le film géotextile est essentiellement utilisé par les entreprises de terrassement pour séparer la terre naturelle du remblai. Il fournit également un nivellement parfait et empêche la repousse des végétaux sur le sol à traiter. Le géotextile est un tissu composé de fibres synthétiques, plus particulièrement de polypropylènes. Il est à la fois doux, extrêmement résistant et perméable. Les terrains qui en sont dotés préservent leurs propriétés et leurs qualités malgré les altérations qu’ils peuvent subir.

Le remblaiement

C’est une étape importante car elle permet de modeler et de préparer le terrain. Trois phases sont à respecter, à savoir le ponçage de la terre végétale, la réalisation des tranchées et l’installation des fosses et des regards. Le terrassier utilise généralement de la terre, des déchets inertes, des cailloux, du calcaire et du gravat. Il est à noter que les travaux de remblaiement sont soumis à diverses réglementations et aux principes de protection de l’environnement.

4 commentaires Ajoutez les votres
    1. Bonjour Mulan,
      Pour faire simple, le film géotextile est une membrane (qui peut être un film, un feutre, une bâche, une toile…) qui a pour fonction de stabiliser un terrain qui doit accueillir une fondation.
      En fonction de l’envergure du chantier, de nombreuses solutions sont proposées par les fournisseurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *