Les étapes du drainage des fondations

Le drainage en matière de construction vise à protéger la construction de l’humidité. C’est une étape très importante, car la mise en place d’un drain renforce la structure du bâtiment. Il sert également à protéger les zones enterrées d’un immeuble. Il s’agit donc des travaux d’installation d’un système de recouvrement et d’égout de la nappe phréatique par le biais des tuyaux de drainage posé autour de la maison. La mise en place de ce système doit être effectuée par un professionnel. De plus, l’implantation d’un drain de fondations se fait en plusieurs étapes.

Première étape : l’étude du sol

Elle est effectuée avant la mise en place des fondations. Cette étape permet de déterminer la lithologie du terrain. En fait, pour identifier la nature du sol, il est indispensable de contacter un expert. Ainsi, un géotechnicien peut délimiter les emplacements exacts des fondations grâce aux cartes géologiques, aux plans de construction et au plan de masse. Cette étude est d’une grande utilité au moment de la pose du drain de fondations. Par contre, s’il s’agit du renouvellement du système de drainage ou d’une rénovation, l’étude du sol n’est pas obligatoire.

Deuxième étape : la planification et le choix du matériel

Une bonne planification est nécessaire lors de la mise en œuvre d’un drain de fondations. C’est le choix de l’implantation de chaque constituant du mécanisme de drainage qui commence cette étape. Elle invoque donc le contrôle technique du professionnel qui s’occupe des travaux. En effet, de nombreux calculs doivent être effectués pour définir le positionnement, l’orientation et la profondeur du drain.

La détermination des différents matériaux à utiliser est également obtenue grâce à cette planification. Pour choisir les tuyaux de drainage, il faut être très minutieux pour assurer la performance du système de collecte et de déversement des eaux.

Troisième étape : l’excavation de la tranchée

L’excavation d’un drain de fondations doit être effectuée sur un espacement constant en partant des murs extérieurs, et ce, quelle que soit la structure du bâtiment. La profondeur et la largeur de la tranchée varient en fonction de la nature du sol. Il est préconisé d’utiliser une mini-pelle dans cette étape, car le creusage est assez difficile si le matériel est non adapté. En effet, la pente de la tranchée doit être égale à 1 cm par mètre pour faciliter l’évacuation des eaux. Quoi qu’il en soit, le nivellement du fond de la tranchée ne doit pas être négligé, car il garantit la continuité de toutes les étapes.

Quatrième étape : la mise en place d’un film géotextile et des tuyaux de drainage

Cette dernière étape consiste à installer un film géotextile sur la longueur de la tranchée. Une couche de gravier de 10 à 15 cm est placée sur le film. Après cela, un tuyau en PVC transpercé est déposé sur ce dernier. Une fois tous les tuyaux raccordés sur les déviations, un deuxième lit de gravier beaucoup plus dense est à verser dans la tranchée. Puis, il faut envelopper le tout par le film géotextile. Le chantier est terminé par le remblayage et le compactage de la tranchée.

À qui faire appel ?

Pour effectuer tous vos travaux de drainage de fondations, faites appel à un professionnel comme SPÉCIALISTE DU PONCEAU, à Lefebvre, dans la MRC de Drummond. Cette entreprise est spécialisée dans la vente de ponceau et d’autres accessoires tels que les tuyaux, les réservoirs et le drain français. Elle est reconnue pour la fiabilité et la qualité de ses produits. De plus, elle effectue la livraison partout au Québec. Que vous soyez à Sorel-Tracy, Joliette, Trois-Rivières,Victoriaville, Bécancour, Saint-Jean-Sur-Richelieu, Saint-Hyacinthe, La Beauce, Drummondville, Valleyfield et Sherbrooke, n’hésitez pas à la contacter et à passer votre commande.