Quels sont les types de terrassements ?

Vous avez un projet de construction qui demande un terrassement, mais vous ne savez pas qui appeler pour le réaliser ? En général, c’est le terrassier qui s’en occupe, mais tout dépend des travaux que vous voulez entreprendre . Il faut savoir qu’il existe différents types de terrassements et il arrive que ce soient d’autres professionnels qui s’en occupent.

Qu’est-ce que le terrassement ?

Avant toutes choses, il vaut mieux savoir ce que c’est vraiment un terrassement pour mieux appréhender votre projet. En effet, sur la pratique, ces travaux sont loin d’être seulement l’opération de creuser et de déplacer de la terre. En réalité, il englobe tout ce que l’on fait pour préparer un terrain avant la construction d’un bâtiment . IL peut s’agir de l’aménagement ou de la transformation de l’espace extérieur, ou des travaux de tranchées, de fouilles, d’enlèvement de terre ou de transport de déchets.

Les types de terrassements

Le terrassement classique est le type le plus utilisé pour un projet de construction . Il consiste à préparer le sol pour accueillir les premiers éléments de la construction. Les travaux consistent à creuser pour intégrer le béton de la fondation. Il peut également y avoir des travaux de remblais, de déblais ou de nivellement.

Le terrassement de surface est l’ensemble des travaux pour aplanir le terrain. Il comprend le décapement ou l’action de retirer les parties superficielles du sol. La terre ou les roches peuvent être en effet des obstacles majeurs à la réalisation de la construction. Ce sont généralement les facteurs de dénivellement de terrain, c’est pour cette raison que les travaux de préparation se concentrent là-dessus. Mais le cas contraire peut se présenter . Autrement dit, ce sont des trous et des fosses qui se trouvent sur le terrain à préparer. Dans ce cas, les travaux consistent à combler et à niveler le sol pour avoir une surface plane et compacte. On parle donc de travaux de remblayage.

Les fouilles constituent une opération très importante dans les travaux de terrassement bien qu’elles ne sont pas très courantes. Elles sont surtout appliquées sur un sol faible pour dégager les volumes du sous-sol. Elles peuvent être en déblais avec une largeur de terrassement de plus de 2 mètres au-dessus du niveau du sol. Pour un terrassement de plus de deux mètres en-dessous du niveau du sol, il est plutôt question d’excavation. o. C’est le type de terrassement utilisé pour la construction de caves, de bassins ou de piscines. Le dernier type de fouilles sont les fouilles en rigole. Elles sont destinées à recevoir les canalisations et les gaines techniques. Ses particularités sont ses dimensions qui ne dépassent pas les 2 mètres de largeur et le 1 mètre de profondeur.

L’évacuation de terre ou de gravats fait également partie d’une opération de terrassement. . En effet, l’enlèvement de terre fait partie intégrante des travaux de terrassement parce que c’est ce qui permet de transformer le terrain en une surface prête à bâtir. IL peut se faire manuellement par jet de pelle. Il existe 3 techniques pour cela : le jet sur banquette où l’on dépose le déblai sur une banquette intermédiaire avant d’être récupéré pour être déposé au bord de la fouille. Cette technique s’applique sur les grandes fouilles de plus de 1 mètre 80. En dessous de cette hauteur, on utilise la technique dit jet sur berge. Il s’agit de projeter simplement les déblais au bord de la fouille. Et pour les travaux sans excavation, on parle de jet horizontal pour projeter les déblais à une distance horizontale de 2 mètres tout au plus. Mais ces techniques ne peuvent se faire que sur de petits travaux mais pour les travaux de grandes envergures, les terrassiers utilisent les différents engins de chantier comme les pelles mécaniques, les pelleteuses, les niveleuses, les bulldozers et bien d’autres encore.