Comment gérer le transport de matériaux de construction sur vos chantiers ?

La logistique d’approvisionnement d’un chantier de construction est toujours une grande préoccupation pour les entreprises de construction. Les entreprises de maçonnerie sont les plus concernées car elles doivent transporter un certain nombre de matériaux sur les chantiers. Une mauvaise gestion du transport des matériaux peut influer sur l’avancement des travaux en chantier.

Faire appel à un professionnel bien équipé

Pour commencer, il faut préciser que le but de la logistique d’un chantier est de prévenir ou anticiper les besoins et d’assurer l’optimisation des ressources pouvant être nécessaires à la construction. Cela suppose donc que le professionnel engagé doit avoir les bons outils mais aussi une bonne maîtrise des flux (matériaux, outils et matériels, main d’œuvre).

Le maniement de ces divers éléments n’est pas une sinécure étant donné les divers aléas pouvant interférer dans les travaux. Peu importe, il est évident qu’il vous faudra l’aide d’une entreprise telle que Cotière Location à Belley.

Cette dernière se chargera de vous louer tous les éléments que vous pourrez nécessiter pendant les travaux. Une mauvaise anticipation ou gestion des ressources de la construction peuvent mettre à mal l’avancement des travaux, la sécurité des biens ainsi que la sécurité financière de la société en charge des travaux.

Les commandes et les transports vers le chantier

Le mode de transport des commandes passées vers le chantier est d’une importance capitale. Il existe plusieurs modes d’approvisionnement à savoir :

  •   Enlèvement chez le distributeur ;
  •   Livraison sur le dépôt de l’entreprise ;
  •   Livraison directe sur le chantier.

Il vous reviendra de choisir en fonction de vos habitudes et du mode de transport qui vous conviendra le mieux. Une location de minibus à titre personnel serait idéal cependant. Vous aurez vos commandes en temps et en heure sans avoir à attendre la livraison de l’entreprise chargée d’apporter les commandes.

Généralement, les préoccupations du chef de chantier ou d’entreprise sont les suivantes :

  •   Les délais de livraison ;
  •   L’arbitrage financier suivant le rapport efficacité/coût ;
  •   Les contraintes logistiques et pratiques relatives au transport, à la réception et au stockage.

La principale préoccupation dans les cas où, le transport est assuré par le chef du chantier lui-même est celle de la protection des commandes tout au long du chemin.

L’accès au site du chantier, les contraintes et risques et le stockage sur le chantier

Pour un meilleur transport de vos commandes sur votre chantier, il y a des types de véhicules à éviter lors de la location du minibus. Bien évidemment, plusieurs autres contraintes sont à prendre en compte.

L’accès au site chantier

Souvent, l’accès est compliqué car l’indication n’est pas toujours correcte ou du moins, elle peut paraître plus ou moins inaccessible. Souvent, l’accès est difficile en zone urbaine. Pour les livraisons de commandes, le maître d’ouvrage devra fournir toutes les informations pouvant faciliter l’accès au site pour les véhicules.

Une zone pour la réception et le déchargement

Faire voyager en autocar les commandes nécessitera que la zone réservée pour le déchargement soit de taille suffisante. Le véhicule doit pouvoir entrer et décharger sans troubler l’organisation du chantier ou mettre en cause la sécurité des ouvriers.

Les travaux de manutentions lors du déchargement

Les équipes de protection et matériels permettant de soulever les charges doivent être apprêtées afin que les travaux ne pèsent pas sur une seule personne. Le matériel de protection permettra de garantir la sécurité du personnel et d’éviter toute situation désagréable.

Le stockage

Le stockage sur le chantier est très important et pour cela, il est important de prévoir un espace pour la circonstance. Vous aurez dès lors la possibilité de partir en vacances et de revenir sans craindre des vols d’équipement.

Généralement, les zones de stockage sont mal définies sur les sites. Il est d’une évidence que la zone à définir sur votre chantier doit être adaptée. Après travaux, le matériel et les outils doivent être protégés contre la météo et pas entreposés à même le sol.