Pourquoi l’étude de faisabilité immobilière est-elle indispensable ?

Avant tout projet immobilier, il est important de faire une étude de faisabilité. Mais pourquoi cette étude est-elle indispensable ? Découvrez ici ce qu’est une étude de faisabilité et les raisons de son importance.

Étude de faisabilité immobilière : qu’est-ce ?

Encore appelée étude préliminaire, l’étude de faisabilité est indispensable pour tout projet de vente de terrain ou de résidence. Faire une étude de faisabilité revient à analyser la viabilité et les implications organisationnelles et économiques du projet immobilier. Elle peut être effectuée par une société d’ingénierie du bâtiment, un cabinet d’architectes ou carrément par un bureau d’étude.

Les raisons pour lesquelles il faut faire une étude de faisabilité immobilière

En réalité, cette étude n’est pas difficile à faire. Toutefois, elle nécessite beaucoup de rigueur et de la stratégie. C’est un véritable point de départ qui permet de bien préparer le plan de son projet par la suite. Dans cette perspective, l’étude de faisabilité a pour objectif de mettre en place le réalisme du projet. Elle est réalisable en trois points. On distingue la constructibilité légale du terrain ; le rendement économique de l’opération et la constructibilité technique du projet.

La constructibilité légale du terrain

La toute première étape de l’étude de faisabilité est l’évaluation des contraintes administratives du projet immobilier. En réalité, chaque ville possède une réglementation d’urbanisme qui lui est propre. La plupart du temps, on parle du plan local d’urbanisme (PLU). Dans les zones rurales, il s’agit de carte communale. En effet, ces documents administratifs déterminent les différentes règles d’urbanisme qui sont en vigueur dans la commune. Ainsi, il faut établir un système de zonage afin de s’adapter à ses règles.

De plus, il faut que le constructeur consulte le PLU, afin de s’assurer que ce dernier ne présente aucune objection à l’endroit du logement qu’il veut construire. Lorsqu’il y a contradiction, le promoteur ainsi que le propriétaire ont la possibilité de discuter avec les autorités municipales ou le maire en charge de l’urbanisme. Enfin, cette première étape permet de vérifier toutes les contraintes environnementales qui pourraient venir perturber la réalisation du projet immobilier. Elle permet aussi de tenir compte des règles locales qui concernent le respect du voisinage.

La constructibilité technique du projet

Lorsqu’on est rassuré qu’un terrain soit légalement constructible, il faut aussi se garantir qu’il le soit techniquement. En effet, plusieurs critères physiques peuvent empêcher une construction. C’est pourquoi la réalisation des études de faisabilité implique nécessairement l’appel à un géomètre professionnel. Ce dernier aura pour rôle de faire le bornage du terrain. Le bornage est d’une importance capitale, car il vous permet :

  • d’éviter la contestation de vos voisins ;
  • de déterminer les futures parcelles individuelles ;
  • de faire une division de parcelle avant la vente ;
  • de faire la préparation des prochains gros œuvres.

Ensuite, cette deuxième étape nécessite également l’intervention d’un architecte. Par ailleurs, il est tout aussi important d’intégrer les géologues, les géomètres-topographes, les gestionnaires de réseaux sanitaires et énergétiques sur le terrain.

La rentabilité économique du projet

Étant un homme d’affaires, le promoteur ne doit pas se limiter aux critères techniques. Il doit également se river sur les questions d’ordre financier. Il faut qu’il s’assure d’avoir les fonds nécessaires pour l’achat et la mise en œuvre du projet. Cela passe par les démarches de demande de prêt.

De plus, il est important qu’il fasse une étude du marché avec précision pour s’assurer de la rentabilité de son investissement. Ce qui découlera de cette étude dépendra de la situation géographique du terrain, de la surface constructible ainsi que de la tension sur le marché de l’immobilier local.

Il ne faut pas oublier que toutes les étapes sont en interconnexion. Ainsi, les résultats de l’étude faisabilité technique peuvent impacter la situation géographique des bâtiments à construire et la rentabilité du projet.