Tout savoir sur la charpente

L’installation de la couverture et de la charpenterie est automatiquement confiée à des professionnels, sans trop savoir les subtilités des travaux. Cet article détaille en toute simplicité, les caractéristiques d’une charpente et le rôle qu’elle tient dans une construction.

Qu’est-ce qu’une charpente et à quoi sert-elle ?

La charpente est un assemblage de pièces fabriquées avec divers matériaux, comme le bois, le métal et le béton. Constituant l’ossature d’une habitation, elle est installée au-dessus des murs porteurs. Elle sert non seulement à soutenir la couverture, mais aussi à couvrir une construction. Faisant donc partie de la toiture, c’est un élément de protection et d’isolation pour le logement.

De quoi est composée la charpente ?

Les éléments constitutifs de la charpente sont : les fermes, les pannes, les chevrons, les liteaux et les voliges.

Les fermes

Les fermes servent à supporter toute la charge pondérale de la toiture. En forme de triangle, elles sont positionnées perpendiculairement aux murs de soutien. Elles sont fabriquées, soit en bois, soit en métal, soit avec ces 2 matériaux combinés.

Les pannes

De construction en bois ou métallique, les pannes relient les fermes entre elles. De forme horizontale, elles servent de support pour les chevrons et les liteaux. Elles se déclinent en 3 sortes selon leur position : la panne sablière, la panne ventrière et la panne faîtière.

Les chevrons et les liteaux

Installés dans le sens de la pente, les chevrons servent à répartir la charge de la toiture sur les pannes.

Placés perpendiculairement sur les chevrons, les liteaux servent de support au poids de la couverture. Ils accueillent les éléments de la couverture (ardoise, tuiles, etc.).

Les voliges

Construites en bois, les voliges servent parfois de substitut aux liteaux pour accrocher les ardoises, les tuiles…

Les principaux types de charpentes

Il existe 3 principaux types de charpentes : la charpente traditionnelle, la charpente industrielle et la charpente toit plat. Quels sont les critères de choix les plus pertinents ? Les réponses en quelques lignes.

La charpente traditionnelle

Rencontrée le plus souvent dans des maisons anciennes, la charpente traditionnelle est fabriquée en bois massif. Elle joue tant sur la résistance que sur l’esthétique. Elle est capable de supporter n’importe quel type de toiture. Son atout principal réside dans l’espace sous les combles qui peut être aménagé en pièce à vivre. Mais pour ce faire, il faut prévoir une hauteur sous toiture supérieure à 1,80 m, et bien évidemment des coûts supplémentaires.

La charpente industrielle

La charpente industrielle est plus prisée dans la construction de logements de type contemporain. Elle est constituée de fermes en bois ou en dérivés de bois, reliées entre elles par des connecteurs métalliques : les fermettes. En formant des triangles, ces composants préfabriqués en usine (fermettes) assure la solidité de toute la structure en répartissant les charges.

Comme principaux avantages, elle a un bon rapport qualité/prix grâce à un faible coût de construction et une durée de vie prouvée. Elle est également réputée pour ses qualités d’isolation (avec une laine minéral classique, soufflée, etc.). Par contre, elle ne permet pas l’aménagement des combles.

La charpente toit plat

Souvent construite en béton, la charpente toit plat se caractérise par une pente inclinée entre 2 à 15°, ni plus ni moins. Son esthétique et sa robustesse comptent parmi ses nombreux avantages. De plus, l’espace sous la toiture est facilement aménageable. Encore mieux, la configuration de cette charpente permet l’aménagement de la toiture en terrasse. Toutefois, elle présente des difficultés dans l’évacuation des eaux de pluies. Également, les travaux d’isolation et d’étanchéité sont assez complexes avec cette charpente.

Il faut savoir que les PLU ou Plans Locaux d’Urbanisme de chaque commune régissent les spécificités des matériaux utilisés et les mensurations des pentes autorisées pour chaque type de charpente.

Comment entretenir la charpente ?

L’entretien de la charpente se fait en quelques étapes suivant l’état de sa dégradation. Parfois, un simple nettoyage régulier avec une brosse suffit. Mais pour garantir une protection contre les parasites, les mousses, les champignons…, un traitement spécifique est nécessaire.

Recourir à un professionnel est également recommandé, surtout pour repérer les éléments défectueux. AZ Couverture est justement une entreprise spécialisée dans les travaux de couverture et de charpenterie à Saint-Estève. Elle se charge de la pose et de la rénovation de toiture. Elle effectue un diagnostic précis pour détecter les fuites et vérifier l’étanchéité afin d’appliquer les réparations nécessaires.

Les détails techniques dans les travaux de couverture n’incluent pas seulement le choix judicieux des matériaux, mais également le respect de certaines règles d’uniformisation (notamment les modalités spécifiées dans le PLU). Un artisan couvreur aguerri se conformera nécessairement aux normes régissant les travaux de charpenterie.